Les établissements d'hébergement EHPAD : Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

Les EHPAD : Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

L’EHPAD
offre une prise en charge globale de la personne âgée en assurant l’hébergement, la restauration ainsi que l’entretien du linge. Son personnel aide la personne dans les gestes de la vie courante (lever, toilette, coucher …) et délivre des soins.

Ces structures médicalisées, communément appelées maison de retraite, accueillent des personnes âgées en perte d’autonomie de 60 ans et plus.

Des animations et des activités physiques, culturelles et occupationnelles sont également proposées aux résidents


Pour télécharger la fiche explicative des EHPAD, cliquez sur ce lien
 

Certains EHPAD proposent différentes unités en fonction du public accueilli :

 


Unités pour Personnes Agées Désorientées (UPAD) :

Ces unités accueillent des personnes âgées souffrant de troubles du comportement, désorientées, atteintes de maladie d’Alzheimer. Elles disposent d'un équipement adapté à la surveillance des personnes âgées et du personnel d'encadrement formé à la prise en charge de personnes âgées désorientées. Les UPAD proposent sur un même lieu l’hébergement, les soins, les activités sociales et thérapeutiques pour des résidents ayant des troubles du comportement au sein d’un lieu sécurisé.

 

Pôles d’activités et de soins adaptés (PASA)

Le PASA accueille dans des locaux dédiés un groupe de résidents de l’EHPAD atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées présentant des troubles modérés du comportement compatibles avec une participation à des activités en ateliers.

Les activités collectives et/ou individuelles du PASA s’intègrent dans l’accompagnement personnalisé du projet de vie et de soins du résident. L’objectif thérapeutique est de maintenir le lien social, mobiliser les fonctions sensorielles, retrouver les gestes de la vie quotidienne (toilette, habillage, cuisine, se servir à table,…), maintenir, stimuler ou réhabiliter les fonctions cognitives restantes et prévenir les troubles de la marche et de l’équilibre.

L’accompagnement est régulièrement évalué et adapté à l’évolution de l’état du résident.

 


Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) :


Lorientation d’une personne vers l’UHR ne peut se faire qu’à l’initiative de l’équipe médicale d’un établissement dans lequel réside la personne. Souvent, cette demande a pour origine des troubles du comportement sévères mettant en difficulté l’équipe soignante de la structure. La période d’accueil ne peut théoriquement pas excédée 3 à 6 mois.

 

Pour entrer en EHPAD, un dossier d’inscription est nécessaire. Vous pouvez le demander directement à l’établissement, au CLIC ou bien le télécharger le certificat médical et le dossier d'inscription.

Cliquez sur ce lien pour avoir la liste des EHPAD.

 


Ø
 
Le coût d’un accueil en EHPAD

 

Le prix de journée en EHPAD est constitué de 3 tarifs :

 

- Tarif hébergement : à la charge de la personne âgée, il comprend les frais d’administration générale, l’accueil hôtelier, la restauration, l’entretien et l’animation.

 

- Tarif dépendance : à la charge de la personne âgée, il comprend l’ensemble des  prestations en lien direct avec la perte d’autonomie, l’aide à la vie quotidienne, les interventions relationnelles.

 

- Tarif soin : pris en charge par la sécurité sociale, il comprend l’ensemble des soins médicaux dispensés par le personnel de l’établissement et certains soins effectués par des professionnels extérieurs.

 

Ø  Comment financer son hébergement ?

 

Des aides financières peuvent venir réduire le prix de journée.

 

- L’allocation logement : attribuée en fonction des ressources du résident et du coût de l’établissement, il faut en faire la demande auprès de la CAF ou de la MSA.

 

Caf de l’Anjou - 32 rue Louis Gain - 49927 ANGERS - Tel: 0820.25.49.10 – www.caf.fr

MSA  de Maine et Loire – 49938 ANGERS CEDEX 9 – tél : 02.41.31.75.75 – www.msa.fr

 

 

- L’aide sociale : Elle peut être demandée dans les établissements agréés par le Conseil Général. L’aide sociale permet aux personnes dont les ressources personnelles sont insuffisantes pour assumer les frais de séjour d’obtenir une aide du Conseil Général. Cette demande implique l’obligation alimentaire des enfants. L’aide sociale est soumise à récupération sur succession et donation.

La demande doit être déposée auprès du CCAS de la commune de votre dernier lieu de résidence.

 

- L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (ADAPA) : Versée par le Conseil Général l’ADAPA prend en charge le tarif dépendance pour les personnes en GIR 1 à 4. Dans tous les cas, le résident aura à s’acquitter du montant du tarif dépendance GIR 5-6. En règle générale, l’ADAPA est directement perçue par l’établissement et déjà déduite de la facture. Vous n’avez pas de démarche à faire.

 

- La réduction d’impôt : Les personnes hébergées dans un EHPAD peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 25% de leurs dépenses, dans la limite annuelle de 10 000 € par personnes hébergées (soit 2500 € maximum de réduction d’impôt). Seules sont prises en compte les dépenses liées à la dépendance.

 
Pour télécharger la fiche explicative des aides financières, cliquez sur ce lien